07/03/2004

11 juin 2030, 11h, Underground

Patience...

19:24 Écrit par JiNkS | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

11 juin 2030, 10h, calm down!

Hey Johnny du calme... On venait juste à la pêche aux infos, on venait voir si vous en saviez plus sur le malheur qui frappe la Zone, comme si elle n'était pas assez maudite. Jamais entendu parlé de cadavres étrangement brulés, par constriction? Non Johnny, je te comprends, toi et ta petite bande du Wagon 114, au milieu de la Zone. Tu t'en fous bien sûr de ces quelques cadavres, toi tu penses à la pollution, à la grey plague, à cette maladie qui vous transforme peu à peu en cadavres, en n'omettant pas de vous faire connaître tous les stades de la laideur, toi tu penses à Marcus et à sa prochaine crise, et à la soeur de Marcus, qui veille sur lui tant bien que mal, et que j'ai dû calmer d'une balle dans la cuisse.

Je te comprends Johnny, tu peux pas savoir comme je te comprends. Je comprends aussi ton énervement, et ta rage, et je comprends ton geste, devant tant d'impuissance. Ton impuissance à t'en sortir et à aider les tiens, notre impuissance à t'aider.

Si tu savais comme je comprends pourquoi tu as levé ton arme vers nous, au comble de l'aveuglement, si tu savais comment je comprends ton envie de nous trouer la peau... Et je comprends tout aussi bien mon geste de défense, qui m'a conduit à te tirer dessus avant que tu ne m'atteignes moi, ou l'un de mes collègues. Et je comprends tout cela au moment même où ton cadavre tombe sur le sol et où ta cervelle éparpillée tente sans doute de comprendre une dernière fois ce qui a pu lui arriver.

19:23 Écrit par JiNkS | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

11 juin 2030, 9h30, La Zone

C'est la Zone. Vous l'évitez, vous pensez savoir ce qui s'y passe, vous pensez savoir pourquoi vous l'évitez. Parce que ça grouille de racaille, parce que ça fume de rejets divers, toxiques, parce que c'est à l'abandon, et parce que ça n'a jamais été un endroit pour vivre.

Pour travailler, oui, un temps: gare de triage, anciennes industries, entrepôts. Rien de tout cela n'est plus fonctionnel. Ou du moins a changé de fonction. Aujourd'hui c'est un endroit pour mourir. Et comme si les effondrements, la goblinisation et les fumées toxiques ne suffisaient pas, c'est aussi le lieu d'affrontements divers... qui tel que je le suspecte, doivent porter sur la possession d'un wagon, d'une portion de voie ou d'une cave insalubre.

Que font-ils là? Pourquoi vivent-ils là? Parce qu'on essaie au maximum de les y garder tout simplement. Cela limite leur nombre dans nos rues qui ont déjà suffisament de souçis avec les truands en bonne santé. Cela limite leur nombre tout court, par une sélection naturelle sans doute très active.

C'est la Zone, c'est le miroir dans lequel peu d'habitants de cette ville osent se regarder. C'est l'horreur. L'horreur avec laquelle nous traitons les déchets de notre sociétés, qu'ils soient gazeux ou humains. C'est l'oeillère qui nous permet, à nous, hors de la Zone, de continuer à nous sentir bien dans cette ville. C'est l'endroit où mêmes des COPS n'iraient pas de bon coeur. A moins d'avoir de bonnes raisons de le faire...

19:22 Écrit par JiNkS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |