07/03/2004

11 juin 2030, 11h, Underground

Patience...

19:24 Écrit par JiNkS | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

11 juin 2030, 10h, calm down!

Hey Johnny du calme... On venait juste à la pêche aux infos, on venait voir si vous en saviez plus sur le malheur qui frappe la Zone, comme si elle n'était pas assez maudite. Jamais entendu parlé de cadavres étrangement brulés, par constriction? Non Johnny, je te comprends, toi et ta petite bande du Wagon 114, au milieu de la Zone. Tu t'en fous bien sûr de ces quelques cadavres, toi tu penses à la pollution, à la grey plague, à cette maladie qui vous transforme peu à peu en cadavres, en n'omettant pas de vous faire connaître tous les stades de la laideur, toi tu penses à Marcus et à sa prochaine crise, et à la soeur de Marcus, qui veille sur lui tant bien que mal, et que j'ai dû calmer d'une balle dans la cuisse.

Je te comprends Johnny, tu peux pas savoir comme je te comprends. Je comprends aussi ton énervement, et ta rage, et je comprends ton geste, devant tant d'impuissance. Ton impuissance à t'en sortir et à aider les tiens, notre impuissance à t'aider.

Si tu savais comme je comprends pourquoi tu as levé ton arme vers nous, au comble de l'aveuglement, si tu savais comment je comprends ton envie de nous trouer la peau... Et je comprends tout aussi bien mon geste de défense, qui m'a conduit à te tirer dessus avant que tu ne m'atteignes moi, ou l'un de mes collègues. Et je comprends tout cela au moment même où ton cadavre tombe sur le sol et où ta cervelle éparpillée tente sans doute de comprendre une dernière fois ce qui a pu lui arriver.

19:23 Écrit par JiNkS | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

11 juin 2030, 9h30, La Zone

C'est la Zone. Vous l'évitez, vous pensez savoir ce qui s'y passe, vous pensez savoir pourquoi vous l'évitez. Parce que ça grouille de racaille, parce que ça fume de rejets divers, toxiques, parce que c'est à l'abandon, et parce que ça n'a jamais été un endroit pour vivre.

Pour travailler, oui, un temps: gare de triage, anciennes industries, entrepôts. Rien de tout cela n'est plus fonctionnel. Ou du moins a changé de fonction. Aujourd'hui c'est un endroit pour mourir. Et comme si les effondrements, la goblinisation et les fumées toxiques ne suffisaient pas, c'est aussi le lieu d'affrontements divers... qui tel que je le suspecte, doivent porter sur la possession d'un wagon, d'une portion de voie ou d'une cave insalubre.

Que font-ils là? Pourquoi vivent-ils là? Parce qu'on essaie au maximum de les y garder tout simplement. Cela limite leur nombre dans nos rues qui ont déjà suffisament de souçis avec les truands en bonne santé. Cela limite leur nombre tout court, par une sélection naturelle sans doute très active.

C'est la Zone, c'est le miroir dans lequel peu d'habitants de cette ville osent se regarder. C'est l'horreur. L'horreur avec laquelle nous traitons les déchets de notre sociétés, qu'ils soient gazeux ou humains. C'est l'oeillère qui nous permet, à nous, hors de la Zone, de continuer à nous sentir bien dans cette ville. C'est l'endroit où mêmes des COPS n'iraient pas de bon coeur. A moins d'avoir de bonnes raisons de le faire...

19:22 Écrit par JiNkS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

29/01/2004

11 juin 2030, 7h, QG COPS - Gadgets

Gadget... gadget... vous voulez dire "matériel de vidéo et audio télésurveillance".


Pass-Wall
Microphone LASER.
Portée: 100 m, avec LOS (visibilité directe de l'obstacle vibrant).


Micromouchard et récepteur
Rayon de captation du son: 1 m environ.
Portée de l'émission radio: 100 m.


3-Zoomer
Caméra avec téléobjectif et enregistreur.
Portée moyenne: 75 m.



Et même pas de caution à laisser...

15:56 Écrit par JiNkS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

11 juin 2030, 6h, QG COPS - Bullet sauce tomate

Le labo de criminalistique continue de tourner, même à 6h du mat'. Et quelle réactivité ! Le recoupement et l'analyse sont les mamelles de tout bon officier du COPS...


Les 4 cas de mort par balle non élucidés que nous avons dans cette affaire sont Cindy Fela et famille d'un côté, et Skill de l'autre.


Cindy Fela [1] et ses deux enfants ont été abattus à leur domicile, par balle. Il semble qu'il s'agisse d'une arme unique pour les trois victimes (aucune balle n'a été retrouvée à ce jour pour ce qui est de Cindy Fela).


Skill [2] a été abattu à l'hopital. Une balle a été retrouvée.


L'expertise balistique semble montrer qu'une seule et même arme a été utilisée pour ces quatres meurtres: une arme de poing.


Par contre, l'arme utilisée contre le véhicule [3] de James Hower est une arme automatique de gros calibre.











Mes questions sont les suivantes:

  • quelles sont les armes que nous avons saisi jusqu'à présent ? Ont-elles déjà toutes été "recoupées" avec les balles et douilles que nous avons retrouvées jusqu'à présent ?
  • pourquoi n'a-t-on pas retrouvé la balle ayant tué Cindy Fela ? Faut-il repasser à son domicile ?
  • en particulier, puisque James Hower pourrait être l'auteur de ces crimes (hypothèse de Leno), a-t-on retrouvé une arme chez lui ou dans son véhicule ? Ca pourrait faire 4 meurtres de résolu d'un seul coup... ;-)
  • quelles armes automatiques de gros calibre sont à la disposition des officiers du LAPD (BSIU...) ou du SWAT ? Pourrait-on obtenir une information quelconque via la comparaison avec les impacts sur le véhicule de Hower ? Ces impacts peuvent-ils être datés ? De cette semaine ? Présentent-ils des traces de corrosion ? Si aucune balle n'a été retrouvée dans le véhicule, ne devrait-on pas inspecter les alentours du domicile de Hower, du F.C. Skully, ... et autres lieux où Hower aurait pu être guetté? (on peut s'attendre à ce qu'une arme de gros calibre laisse des impacts multiples et peu discrets sur un mur...)



J'ai déjà posé deux petites questions au Dr Slight (ici) et au Sg Bolton (ici). Il n'y a plus qu'à attendre...


Ya standin' in line
Believin' the lies
Ya bowin' down to the flag
Ya got a fuckin' bullet in ya head
(texte complet)

14:25 Écrit par JiNkS | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

death row in skid row

Je le mettrai à jour quand nécessaire, faites-moi part de vos remarques et suggestions.


RefNomDécésLieuCauseAuteurLiens*
A? (f)8/9 juinboucherie Skid Rowlésions variées?aut
BSkill (1) (m)8 juinhopitalpar balle?aut
CVlad (2) (m)8 juinGibignakarme blancheSchultzaut
D? (3) (m)8 juinGibignakpar balleCarter-
E? (4) (m)8 juinGibignakpar balleLeno-
FJames Hower (m)9 juindomicilestrangulation?aut - an1 - an2
GCindy Fela (f)9 juindomicilepar balle?aut
H/IJimmy et Bobby Fela (m)9 juindomicilepar balle?-


légende:
m: de sexe masculin
f: de sexe féminin
aut: rapport d'autopsie
an: autre(s) rapport(s) d'analyse


Avec l'aimable soutien du Skully Fighting Club, et notamment de:
..., Elgar, Ely, Evans, Feaks, Fields, Fisk, Fletcher, Flory, French, Fuller, Gayfer, Gill, Girling, Gosling, Gould, Greenhalgh, Greening, Grice, Griss, Hadgraft, Halliday, Halls, Holloway, Holmes, Holness, Holt, Hooper, Hower, Hughes, Hynes, Impey, ..., Lucas, MacBain, Matthews, Mills, Moyse, Newman, ..., Sharman, Short, Skidmore, Skill, Smale, Smith, Sperring, ..., Tyler, Vivyan, Vlad, Walker, ...

13:06 Écrit par JiNkS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

10/12/2003

date et heure inconnues - portrait

Merci Leno.

14:15 Écrit par JiNkS | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

26/10/2003

date et heure inconnue - entre de bonnes mains

Hey, Leno, j'ai ouvert par hasard un syllabus de l'école de police... tu te souviens comment tu dois régler la hausse (la hauteur par rapport à l'axe du canon) et la dérive (l'angle par rapport à l'axe du canon) de ton super viseur laser ?


Comme ça tu peux choisir exactement la portée à laquelle le rayon laser (non-mortel) viendra croiser la trajectoire de la balle (...). Bien sûr c'est théorique puisqu'il faut tenir compte de la dispersion de la trajectoire de la balle et de la dispersion du rayon lumineux lui-même.


Au labo, un collègue travaillait sur un viseur laser à auto-focus (ça vaut le coup pour fusil longue portée). Le rayon laser est utilisé en continu pour mesurer la distance de la cible. L'angle du rayon est alors modifié au moyen d'un système de lentilles qui garantit ainsi un calibrage optimal à tout instant**.


Bien sûr on parle ici de pointeur laser en lumière non visible (discrétion assurée) nécessitant une lunette de vision adaptée. Tu trouveras pas ça chez ton pote Creeley


Bon pour ton arme de poing, c'est juste un réglage à revérifier de temps en temps (surtout avec la mauvaise habitude qu'a ton arme de se balader dans plein de mains différentes...).


Remarque, avec des balles explosives, on n'est pas à quelques millimètres près...





** Système (presque) breveté. Tous droits réservés, OL 2003.

16:45 Écrit par JiNkS | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

25/10/2003

10 juin 2030, à l'aube, en ville - cours toujours

run, JiNkS, run !

15:13 Écrit par JiNkS | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

15/10/2003

date inconnue

Une vieille carte plastifiée traine dans ma mémoire de flic, alors que j'émerge d'un sommeil lourd et peu réparateur. Première nuit sur le ventre. Laisser mes fesses cicatriser.

Specific Miranda warnings include the following statements:
1. You have the right to remain silent.
2. Anything you say can and will be used against you in a court of law.
3. You have the right to talk to a lawyer and have him present with you during questioning.
4. If you cannot afford a lawyer, one will be appointed to represent you, if you wish.
Intelligent waiver:
5. Do you understand each of these rights as I have explained them to you?
6. Having these rights in mind, do you wish to talk to us now?

De toute façon on le dit comme on veut. Même de manière plus compliquée, si on pense que la confusion du suspect pourra l'amener à parler plus facilement...

You have the right to talk to a lawyer for advice before we ask you any questions, and to have him or her with you during questioning. You have the right to the advice and presence of a lawyer even if you cannot afford to hire one. We have no way of giving you a lawyer, but one will be appointed for you, if you wish, if and when you go to court.

15:35 Écrit par JiNkS | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

19/06/2003

9 juin 2030, 8h, hopital - Sonnerie

Hey John !

Quel plaisir de t'entendre... C'est gentil de prendre des nouvelles... Bah, je suis entre les mains de ces médecins compétents. Passer me voir ? Oh c'est pas grave, je comprends très bien... oui...oui... beaucoup de boulot. merci d'appeler en tout cas. non, juste une journée en observation, le temps que le stagiaire me retire les dizaines d'éclats de verre qui ont étrangement réussi à se faufiler dans les interstices de ma combinaison, pour me couvrir les fesses et le dos de petites piqûres rouges, superficielles. c'est ca oui... quand on aura tous les deux un peu plus de temps... (surtout toi).. ok pardon... c'est ca... merci.

faudra que je pense à aller plus souvent me fourrer dans les situations explosives, si je veux avoir des nouvelles de John.

va te faire foutre John, va au diable, et emmène avec toi tous les flics, COPS, gangers, drogués au Quetzl, et toute la racaille de cette ville...

HEY !! doucement avec mes fesses, putain de stagiaire!

08:46 Écrit par JiNkS | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

18/06/2003

c'était en 2026, à San Quentin - Evasion

C.C. a mis les voiles, s'est fait la belle (je rigole), a fait le mur, a pris la clé des champs (ca doit faire 7 ans que j'ai plus vu une putain de prairie), bref, les chemins de C.C. et de l'ensemble des habitants (détenus et matons) de San Quentin se sont séparés, pour je ne sais pas combien de temps. Jusqu'à ce qu'il soit repris.

C.C., je l'ai connu il y a quelques années. Je vous dirai pas dans quelles circonstances, je vous dirai juste qu'il était déjà à San Quentin... Si une balle de ganger ne vous a pas encore arraché la moitié de ce qui vous sert de cervelle, vous devriez comprendre.

Ah oui, dois-je préciser que je n'ai jamais été ni gardien ni directeur de prison ?

21:13 Écrit par JiNkS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/06/2003

no date, no time, nowhere - In my head

Marre de ce double, marre de ce masque, ce masque...

A croire que cette brigade était vraiment faite pour moi.

Et John ? Qu'est-ce qu'il fout, John ? Ca doit faire un mois qu'il ne m'a plus donné de nouvelles, et autant de temps que je ne lui en ai plus demandé. Bah, il est fort occupé. Politique, mandat, campagne... ca doit remplir les journées. Et l'esprit.

Cette pluie ne s'arrêtera donc jamais ? J'ai l'impression que la République de Californie n'a jamais recu autant d'eau que ces derniers jours. Mais où va toute cette flotte, bordel ?

Elle coule, elle se rassemble, et fini toujours par plonger dans les entrailles de cette putain de terre irrémédiablement aride, emportant avec elle, dilué, le sang de tous ceux que nous étendons en son sein.

17:03 Écrit par JiNkS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

13/06/2003

9 juin 2030, 5h, Skid Row - Explosion










Bah la pharmacie prendra pas une semaine pour etre reconstruite

Les efforts de JiNkS pour desarmer les preneurs d'otages par la negociation ont ete salues. Meme s'ils n'ont pas abouti. Encore un visage qui viendra hanter mes nuits. Celui d'une jeune fille, perdue et deboussolee, qui accepte de deposer son arme, dans l'espoir de vivre, d'avoir une seconde chance.

Espoir balaye par une explosion devastatrice

Putain, mais ou ces types trouvent-ils des explosifs ?

21:47 Écrit par JiNkS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

9 juin 2030, 10h, Pasadena - Retour







Premiere nuit de service terminee.

On peut deja se considerer heureux d'en etre revenu en vie. Peut-etre que si je n'avais pas mange avant, je serais par terre, sur le dallage froid d'un Jibigniak 24/24

Une sale image restera gravee dans ma memoire.

21:38 Écrit par JiNkS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

8 juin 2030, 20h, Pasadena - Eveil

Ca y est. J'ouvre les yeux, et il fait noir. Des heures que j'essaie de dormir, mais la nervosite est trop envahissante. Debut du service dans quelques heures. Faudrait que je prenne une douche. Foutus cauchemars, je suis en nage.

Une fois de plus, mon regard se pose sur le Compact Uni-R qui, depuis quelques jours traine sur la table de nuit. Loin d'etre neuve, on sent qu'elle a deja eu plusieurs vies. C'est pas rare. Elle n'a pas du porter chance a ses precedents proprietaires.

Les mexicains d'a cote ont enfin arrete leur putain de sono. Sans doute juste une acalmie avant la reprise du vacarme un peu plus tard dans la soiree. Je m'en fous, je serai en ville a ce moment-la...

... pour un autre enfer.

18:25 Écrit par JiNkS | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |